L’impro, la compétence qui plaît aux DRH

Oui, jouer à « Trois Œufs sur la Tête d’un Canard » est un atout professionnel ! C’est prouvé : le théâtre d’impro fait appel à l’écoute, la créativité, la bienveillance…  Bref, que des qualités que ta DRH va adorer !

le théâtre d'impro... Késako ?

En réfléchissant bien, le théâtre d’improvisation, on en fait tous déjà, et même tous les jours : répondre à une question improbable, gérer un conflit, faire face à un client compliqué. Bref, à peu près n’importe quel genre de situation qu’il faut savoir dénouer rapidement, pour éviter la surchauffe.

Sauf que parfois (OK, souvent) une fois l’orage passé, on se dit qu’on aurait pu mieux réagir… Que tous ceux qui ont de la répartie 24 heures trop tard lèvent la main !

Et c’est normal : l’improvisation, ça ne s’improvise pas ! C’est en tout cas la leçon à retenir du théâtre d’improvisation, activité de plus en plus souvent utilisée dans les entreprises comme outil de management. Une bonne impro réside le plus souvent dans une bonne capacité à écouter les autres, à les accompagner, à jouer le jeu… Et ça, pour améliorer le travail d’équipe, c’est ce qui se fait de mieux !

Pour tous les mal comprenants, le théâtre d’improvisation, c’est du théâtre sans texte ni mise en scène. Sur un thème ou un contexte donné, il faut… improviser (sans blague), et laisser place à la spontanéité.

Le sens de la répartie et l’éloquence peuvent être des talents naturels chez certains chanceux… mais pour tous ceux qui tremblent rien qu’à l’idée de parler devant un public (ah, l’épreuve du Powerpoint), rassurez-vous, l’impro s’apprend ! Les « pros » s’entraînent régulièrement, pour acquérir des mécanismes, apprendre à se détendre, à écouter et accepter l’autre, à maîtriser ses émotions…

Bref : jouer au jeu d’éloquence trash « 3 Œufs sur la tête d’un canard » c’est se préparer pour sa prochaine présentation, son prochain exposé. Bon, de là à le mettre sur son CV… On ne conseille pas.

Laisser un commentaire